Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 14:15

Les chiffres du chômage du mois de juin publiés par le ministère du Travail sont à nouveau catastrophiques.Le nombre de chômeurs de catégorie A  s'établit fin juin à 2 720400 dans notre pays.

Ainsi il a augmenté à nouveau de 1,3% par rapport à fin mai, ce qui chiffre le nombre à 33 600 demandeurs d'emplois supplémentaires.Sur un an le taux de chômage croit de 1,5%.Il s'agit du duexième mois consécutif de hausse.

 

Toutes les catégories sont touchées, et une fois encore personne n'a été épargné, les jeunes,seniors et chômeurs longue durée.

 

Le nombre de demandeurs d'emploi jeunes (moins de 25 ans) sans aucune activité a augmenté de 1,4% en juin.Le nombre de demandeurs d'emploi seniors sans aucun emploi s'est gonflé de 13% en glissement annuel.Pour le mois de juin la hausse est de 2% par rapport à mai.

 

Les demandeurs d'emploi avec ou sans activité réduite et ayant un an ou plus d'ancienneté sur les listes de Pôle emploi sont aujourd'hui au nombre de 1,56 million soit +1% en juin et +10% en glissement annuel.

 

En 2007, le Président de la République et son gouvernement avait fait de l'emploi "une priorité" pendant son mandat.Le résultat de sa politique est un échec cuisant, au delà de ce que l'on pouvait imaginer.

 

Pendant ce temps les réformes sur les retaites continuent et celles de 2012 sont en chantier.En effet l'allongement de la durée de cotisations à 166 trimetres a été entériné par le gouvernement le 02 août dernier.

 

Le gouvernement peut-il allonger indéfinément la durée des cotisations sans tenir compte de l'avis des Français.

 

Ce rallongement des cotisations est inefficace.Nos jeunes et nos seniors sont fortement touchés par le chômage,et ce rallongement des cotisations ne peut en aucun cas fonctionner avec un taux de chômage qui s'élève quasiment à 10% de la population active.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires