Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 12:48

Le droit d'asile est un principe fondateur de notre République qu'il est nécessaire de garantir. Néanmoins,nous constatons que notre système d'accueil des demandeurs d'asile est à bout de souffle. Il est en crise et nous ne pouvons plus accueillir dignement les demandeurs d'asile. Il s'agit donc de le réformer, pour lui redonner tout son sens.

Repenser le droit d'asile,c'est non seulement répondre à l'afflux des demandeurs d'asile mais surtout s'adapter à leurs nouvelles caractéristiques. Alors que la demande d'asile était hier presque toujours le fait d'un homme isolé, la proportion des demandeurs d'asile arrivant en famille,avec conjoints et enfants s'est beaucoup accrue.

Repenser le droit d'asile, c'est également le rendre plus efficace. Les procédures d'examen des demandes asile sont trop longues.Ces délais ne sont plus supportables car ils pénalisent l'ensemble de la chaîne de l'asile et coûtent très cher. Ils nous empêchent également de nous occuper efficacement des personnes protégées et rendent difficile l'exécution des procédures d'éloignement des personnes déboutées.

Il faut repenser le droit d'asile pour rendre la procédure d'accueil plus efficace et plus respectueuse de la dignité humaine. Il faudrait mieux utiliser les potentialités des procédures accélérées qui permettent à l'OFPRA et à la CNDA de procéder à un examen adapté des demandes manifestement infondées. Pour renforcer l'égalité de traitement des demandes d'asile,il faut également renforcer la professionnalisation de la CNDA.

Enfin, pour pérenniser le droit d'asile en France, il est de notre responsabilité de mettre en place une véritable politique d'accompagnement au retour. Nous devons nous assurer que les personnes déboutées du droit d'asile ne soient pas maintenues en situation irrégulière sur notre territoire et que tous les dispositifs de retour dans le pays d'origine soient mis en œuvre dans les conditions prévues par la loi.

Si nous pensons qu'il faut protéger le demandeur d'asile pendant toute la durée de la procédure, notamment grâce à l'introduction du recours suspensif,nous considérons qu'une fois tous les recours épuisés, la situation du débouté devenant un étranger en situation irrégulière doit être traitée dans le cadre de la prochaine loi sur l'immigration. Il en va du sens et de la crédibilité de notre politique d'asile.

Pour conclure nous pensons qu'il est important de rappeler que réformer le droit d'asile ne peut se faire sans une vision européenne. Si le droit d'asile est au cœur de nos valeurs républicaines, il constitue également un droit fondamental qu'il faut continuer à défendre au niveau européen

Partager cet article

Repost0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 13:38

Cette réforme territoriale était l'occasion de créer enfin une grande région Ouest qui aurait pu rassembler les régions de la Bretagne, des Pays de la Loire et de Poitou-Charentes.

Mais François Hollande a tranché,les régions de Bretagne et Pays de la Loire restent inchangées et Poitou Charentes fusionne avec le Limousin et le Centre.

Une réforme territoriale menée sans cohérence qui est le fruit d'une pauvre politique.

François Hollande à vouloir concilier tous les points de vues et faire plaisir à ses proches amis a pris le risque de se mettre tout le monde à dos.

Il a souhaité faire plaisir à son ami Jean Yves Le Drian qui s'opposait à la fusion Bretagne-Pays de la Loire.Celui -ci certainement beaucoup plus soucieux d'assurer sa fin de carrière politique, plutôt que de prendre en considération les réalités géographiques et économiques dans nos régions de l'Ouest.

Nous avions l'opportunité de créer enfin une grande région Ouest capable de relever les défis économiques de demain, au lieu de s'enliser comme certains dans des débats d'un autre temps.

Pour nos élus locaux, notamment socialistes mayennais la seule motivation désormais est de renforcer nos coopérations avec nos voisins et notamment la Bretagne.Bien maigre consolation!Quel manque d'ambition!

Le débat n'est pas clos semble t'il.La nouvelle carte des régions sera soumise au débat parlementaire annonce François Hollande.Peut-être que la raison l'emportera, il est hélas permis d'en douter.

Comme il est permis également de douter de la nécessaire organisation des prochaines élections départementales fin 2015, dont tout le monde ou presque rejette aujourd'hui le statut du binôme prévu à cet effet.Leur seule mission pendant ce mandat sera de liquider la maison...Bref, ces élections n'auront aucun sens!

Partager cet article

Repost0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 16:35

La famille Ahmed est arrivée à Laval avec ses trois enfants en mai 2013.Cette famille a quitté le Soudan dix ans plutôt en 2003 lorsque la guerre a éclaté pour se réfugier au Tchad.

En 2006 la guerre civile éclate au Tchad et cette famille doit se réfugier en Libye.Puis la révolution éclate en Libye en 2011 et elle part alors se réfugier en Italie cette fois-ci.

En 2013,privée de toutes ressources et expulsée de son logement, la famille Ahmed fuit l'Italie pour se réfugier en France en mai.Les enfants scolarisés à Laval réussissent plutôt bien.La famille obtient un logement et une aide financière.Il lui semble alors possible de vivre dans des conditions humaines.

Cette famille semble s'intégrer parfaitement en un an, et voilà que le 27 janvier 2014 le Préfet de la Mayenne a rejeté la demande d'admission exceptionnelle au séjour de la famille Ahmed.

Le samedi 10 mai en pleine nuit, la famille est emmenée par la police à Roissy et mis dans un avion à destination de Milan.La famille s'est donc retrouvée en Italie,sans logement,sans ressources, à la rue...

Le vendredi 16 mai un rassemblement a eu lieu en centre-ville de Laval.Un cortège s'est rendu devant la Préfecture de la Mayenne,pour exiger la régularisation de la famille Ahmed et le retour des enfants dans leur école.

Les Radicaux de Gauche de la Mayenne condamnent cette décision intolérable. Nous avons répondu à l'appel de RESF 53 pour soutenir cette action.Nous continuerons de le faire et nous espérons que le Préfet reviendra sur sa décision qui est indigne de notre République.

Partager cet article

Repost0
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 14:27

La participation de Manuel Valls ce dimanche 27 avril au Vatican, à la cérémonie de canonisation des papes Jean XXIII et Jean Paul II s'inscrit "dans une démarche de dialogue et d'apaisement" a t' on expliqué dans l'entourage du Premier ministre.Manuel Valls aurait dit-on toujours dans son entourage "une conception apaisée de la République".

La cérémonie de dimanche qui sera vécue à n'en pas douter comme historique par les catholiques de France,fait "qu'il est donc naturel que le gouvernement français soit représenté" dit-on encore du côté de Matignon.

Ce sera la troisième fois que Manuel Valls se rendra au Vatican.Il s'agit sans doute d'un moyen de se rapprocher du Vatican,de jouer la carte de l'apaisement après l'adoption de la loi autorisant le mariage homosexuel.

En mai 2011, François Hollande et Manuel Valls ne s'étaient pas privés pour fustiger François Fillon, alors Premier ministre qui avait assisté à Rome à la béatification de Jean Paul II."Présence particulièrement choquante" avait on entendu du côté de la rue de Solférino.En 2012, François Hollande avait vu "un manquement au principe de laïcité"concernant une visite de son prédécesseur Nicolas Sarkozy auprès de Benoît XVI.

Et bien cette présence de Manuel Valls au Vatican est toute aussi choquante. La laïcité, l'une des pierres angulaires de notre République est à nouveau mise en danger.Il serait bon de se rappeler deux des principaux articles de ce texte fondateur de la République:

Article 1er : "La République assure la liberté de conscience. Elle garantit la liberté des cultes [...].

Article 2 : "La République ne reconnaît, ni ne salarie aucun culte [...]

Certes la laïcité n'est pas une pensée de combat anti-religieux, c'est au contraire la garantie de la neutralité publique pour tous les choix de conscience.

Mais la "République" ce beau mot, somme de tant de promesses ne doit souffrir d'aucune exception.

Premier principe,la République respecte tous ses enfants quels que soient leur culte ou leur origine.

Deuxième principe,la République protège chaque citoyen des excès et de l'emprise de telle communauté,telle congrégation ou telle religion.En d'autres termes, la République ne se mêle pas de religion et la religion ne se mêle pas des affaires publiques.

C'est pourquoi la présence du Premier ministre de la France au Vatican ce dimanche 27 avril est inacceptable.

Partager cet article

Repost0
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 16:52

LOGO PRG GFLe sénateur UDI François Zocchetto à la la tête d'une liste UDI-UMP-Modem-MPF-Debout La République a donc emporté le second tour des élections municipales à Laval en rassemblant 51,57% des suffrages exprimés..

 

La liste "Laval au coeur" emmenée par Jean Christophe Boyer qui rassemblait la Gauche Unie PS-PRG-EELV-PCF avec 41,07% des sugfrages exprimés.

 

Le Front National rassemble 7,36%des suffrages exprimés.

 

La droite enlève 35 sièges, 9 pour la Gauche et 1 siège pour le FN.

 

Pendant toute sa campagne (mensongère) le candidat Zocchetto voulait réveiller Laval.Nous craignons que cela soit plutôt le contraire, et que notre ville s'endorme pour de longues années.Les Radicaux de Gauche lavallois seront vigilants concernant les décisions que prendra François Zocchetto et son équipe.

Comme ils seront très vigilants concernant les décisions qui seront prises au niveau de Laval Agglomération, la droite en effet détient tous les pouvoirs, nous avions prévenu les lavallois du danger.

Un trio infernal va s'installer à la tête de Laval Agglomération,François ZOCCHETTO  et Olivier RICHEFOU maire de Changé (Avocats associés) et Yannick BORDE maire de St Berthevin.Ces trois élus ont l'art et la manière il est vrai de cumuler les mandats avec leurs activités professionnelles respectives...A ce trio nous ne pouvons omettre d'y associer le président du Conseil Général de la Mayenne et sénateur Jean ARTHUIS, lui aussi un maître en la matière.

Aujourd'hui ils prônent une union sacrée qui sera plus efficace que par le passé dans l'intérêt des lavallois, hélas nous craignons que l'avenir des lavallois ne soit très compliqué.Nous serons vite fixés dans un avenir très proche.

 

Les radicaux de gauche seront attentifs!

 

 

Partager cet article

Repost0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 15:34

Fédération PRG MayenneUne école catholique s'est installée à Argentré dans le plus grand secret.En 2012 cette école indépendante était pressentie sur la commune d'Entrammes.Faute de locaux adéquats, l'école a pu ouvrir dans les anciens locaux de l'école privée.

 

Cette école compte déjà 19 élèves depuis la dernière rentrée, de la maternelle au CM2 révèle le Courrier de la Mayenne.

 

Cette école a été créee autour de deux axes: le religieux et le pédagogique! Chaque mois les élèves participent à une messe à la Cotellerie et la prière est pratiquée quotiennement.Les responsables de cette association cherchent bien entendu à se dissocier de la mouvance intégriste, mais qui  pourrait croire de tels mensonges!

 

L'ouverture de cette école catholique a été validée par l'autorité académique...

 

Les radicaux de Gauche de la Mayenne restent attachés aux valeurs de l'école républicaine,publique, laïque et gratuite pour tous, favorisant ainsi l'égalité des chances.

 

C'est pourquoi nous nous opposerons au développement de ces établissements dans notre département .

 

Le système scolaire français reste le premier garant de l'égalité des chances et le meilleur rempart contre les dérives communautaristes et identitaires.Principal levier de l'identité républicaine,il est aussi le principal endroit où une conception exigeante de la laïcité doit être préservée.

Partager cet article

Repost0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 14:39

                 PHOTO-LISTE-LAVAL-AU-COEUR

 

Le maire sortant Jean Christophe Boyer (PS) a dévoilé ce dimanche les 45 noms de la liste "Laval au coeur" qu'il va conduire aux prochaines élections minicipales.

 

Une liste ouverte aux composantes de la Gauche Unie lavalloise PS - PRG - EELV -PCF et la société civile.

 

Elle rassemble 25 élus sortants, dont Guillaume Garot ministre.

 

Les Radicaux de Gauche mayennais sont représentés par Florence FABRE-DUREAU et Michel NEVEU en 10 ème et 35 ème position sur la liste.

 

Les Radicaux s'engagent pour que Laval reste une ville attractive, citoyenne, solidaire, attachée aux principes laïques!

 

Pour les Radicaux de gauche, attachés à la proximité, férus de pragmatisme plutôt que de dogmatisme, l'élection municipale revêt une importance toute particulière.Nous entendons porter le discours de la politique de proximité, de l'audace et de la fraternité!

 

                                                                                   Fédération PRG Mayenne

 

 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 17:00

Fédération PRG MayenneUn article paru dans les colonnes de Ouest-France en date du 12 novembre 2013 nous apprend que les délégués départementaux de l'éducation nationale(DDEN), auront bientôt à se prononcer sur l'utilisation de locaux pour la catéchèse dans l'école publique de Cossé-en Champagne...

 

Si cette rumeur devait s'avérer réelle,il s'agirait ni plus ni moins d'une violation de la loi au sein même de l'école de la République.

 

Le PRG a toujours démontré son attachement à la laïcité, qui est et doit demeurer l'un des piliers de notre République.

Bien davantage qu'une simple valeur,la laïcité est l'une des pierres angulaires de la République.Parce qu'elle écarte de la sphère publique toutes les passions religieuses, toutes les formes d'intolérance et de communautarisme,la laïcité est la condition même de notre "vivre ensemble".

 

La catéchèse n'a donc pas sa place dans les locaux d'une école publique laïque.

 

Les Radicaux de Gauche de la Mayenne seront particulièrement attentifs et vigilants quant à l'évolution de cette annonce parue dans Ouest-France.C'est l'école même de la République qui est attaquée et menacée.

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 14:27

LOGO PRG GFMauvaise nouvelle pour le département de la Mayenne,le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 2,9% en un mois.

 

Fin septembre,10 368 demandeurs d'emploi de catégorie A étaient inscrits à Pôle emploi.Le taux de chômage a augmenté de 1,1 point en un an.Une situation moins favorable que celle des Pays de la Loire et de la France métropolitaine(+0,9).

 

Cependant la Mayenne affiche le taux d'évolution le plus faible de la région,concernant le nombre des demandeurs d'emploi.

 

Selon les informations de Pôle emploi,100 demandeurs d'emploi ont été inscrits pour motif de licenciement économique en août dernier en Mayenne.Il faut noter que le nombre de licenciés économiques progresse dans le département.

Partager cet article

Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 14:17

Fédération PRG MayenneSuite à la décision de Jean Arthuis,président (UDI) du conseil général de la Mayenne de ne plus accueillir les mineurs étrangers isolés(MEI) en totale contradiction avec la loi,la ministre de la Justice Christiane Taubira et le ministre de l'Intérieur Manuel Valls ont réagi en jugeant  cet arrêté en date du 24 juillet dernier illégal.

 

Les mineurs étrangers isolés sont concernés par la loi du 5mars 2007 réformant la protection de l'enfance.Ils le sont conformément à l'article 1 de la loi qui dispose " La protection de l'enfance a également pour but de prévenir les difficultés que peuvent rencontrer les mineurs privés temporairement  ou définitivement  de la protection de leur famille et d'assurer leur prise en charge".

Cette disposition figure désormais à l'article L.112-3 du CASF.La loi prévoit donc que le département exerce "une compétence obligatoire dans le domaine de la protection de l'enfance".

Jean Arthuis se retrouve donc en totale infraction avec la loi.

 

Cette réforme a été promulguée le 5 mars 2007 et publiée au journal officiel le 6 mars 2007.

Présenté en Conseil des ministres le 3 mai 2006 ,le projet de loi avait été adopté en première lecture par le Sénat le 21 juin 2006.

A l'époque le sénateur Jean Arthuis ne s'était pas prononcé contre cette loi,sans doute afin de ne pas vexer sa famille politique,c'est à dire la droite!Mais il est trop facile de voter les lois à Paris et de les bafouer au niveau du département.

 

Christiane Taubira,la garde des Sceaux a publié le 31 mai une circulaire assurant une meilleure répartition de ces jeunes entre les départements.

 

Le préfet de la Mayenne a demandé le retrait de cet acte"illégal",faute de quoi il pourrait être contesté "devant la juridiction administrative".

 

Mais Jean Arthuis ne veut rien savoir, en prétendant que sa démarche est avant tout "un signal d'alarme" et attend le 20 août prochain,date à laquelle il doit rencontrer Christiane Taubira.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0